Le Portugal en dehors des sentiers battus : la région de Trás-Os-Montes

LE PORTUGAL EN DEHORS DES SENTIERS BATTUS : LA RÉGION DE TRÁS-OS-MONTES

J’ai le bonheur de venir dans cette région chaque année l’été depuis plus de 17 ans, pour y retrouver ma belle famille.

Tout au long de ces années, j’ai bien sûr eu l’opportunité de découvrir beaucoup de ces lieux emblématiques. La région de Trás-Os-Montes e Alto Douro mérite quant à elle d’être découverte.

Trás-Os-Montes
Trás-Os-Montes

Traditions et authenticité

Depuis que je viens dans cette région, j’ai pu découvrir des traditions encrées.

La religion fait partie de l’identité Portugaise. L’année est jalonnée dans les villes et villages de fêtes dédiées aux saints protecteurs. Chez moi, ce sont par exemple Santa Marinha et Santo Antonio qui sont l’occasion de festivités.

La tradition consiste généralement en une messe, suivie d’une procession à la gloire des saints protecteurs : leurs statues sont portées par les habitants sur plusieurs kilomètres, accompagnées au son de la fanfare. S’en suit un grand festin suivi d’une fête, organisés chaque année avec autant d’enthousiasme par des bénévoles fiers de maintenir une partie de l’identité locale.

Caretos de Podence

Dans le folklore de la région de Tras Os Montes, le carnaval est également un moment pour découvrir une tradition originale : les Caretos de Podence.

Caretos de Podence
Caretos de Podence – Photo de Rosino

Ce nom désigne une tradition ancestrale au moment de mardi gras, où des personnages diaboliques envahissent les rues de ce village du nord est du Portugal 🇵🇹, marquant ainsi la fin de l’hiver. 

Il s’agit en fait des jeunes hommes célibataires, rendus anonymes sous leur masque, autorisés pour l’occasion à rencontrer les jeunes filles et les faire danser, tout en apportant une ambiance bruyante et festive à travers les rues du village.

Le lendemain, la tradition veut que les jeunes hommes aillent rendre visite à la jeune fille qu’ils ont fait danser, en recevant des pâtisseries et du vin doux en remerciement.

Leur costume respecte des codes bien précis :

2258053369 1d09d396f3 o
Um careto casado / Un homme masqué fatigué – Photo Rosino
  • Un habit composé de lanières de laine, de couleur rouges, jaunes et vertes, comme le drapeau du Portugal.🇵🇹
  • Un masque de cuir, de métal ou de bois, dont le nez est pointu. Ces masques peuvent être peint en rouge, noir ou jaune 👺
  • Un ceinturon de clochettes 🔔
  • Un bâton, outil indispensable pour permettre des acrobaties spectaculaires.

En 1985, une association est créée pour valoriser cette tradition et la persévérance de leurs membres ont permis le classement comme patrimoine immatériel de l’UNESCO le 12 décembre 2019, rejoignant ainsi le fado et le chant alentejano.

Ils se produisent régulièrement dans le pays et à l’étranger à divers festivals et événements, rejoignant les nombreuses traditions de carnavals à travers le monde.

Braganca, Miranda do Douro, et plus encore…

La région regorge de sites où l’histoire a laissé son empreinte.

Parmi les villes que j’ai pu visiter, deux méritent le détour : Braganca et Miranda do Douro.

Bragança

Il existait dans la zone actuelle du concelho de Bragance, du temps de l’occupation romaine, une population importante. Durant un temps, il fut donné à Brigantia le nom de Juliobriga par l’imperator Auguste en hommage à son oncle Jules César.

Sur la hauteur que domine la nouvelle ville se dresse encore, à l’abri de ses remparts, la cité médiévale qui fut érigée en duché en 1442, devenant alors le fief de la Maison de Bragance. Cette famille, qui revendiquait la couronne depuis l’occupation du pays par Philippe II d’Espagne, régna sur le Portugal de 1640 jusqu’à la révolution de 1910 et sur le Brésil de 1822 à 1889. Pendant cette période, le titre de Duc de Bragance fut donné à l’héritier du trône.

Source : Wikipedia

Braganca
Bragança

Miranda do Douro

Elle est traversée par le fleuve Douro comme l’indique son nom. Ce dernier constitue la frontière avec l’Espagne à l’est de la commune. Le passage entre les deux pays s’effectue par le barrage hydroélectrique construit sur le fleuve.
Miranda do Douro est également limitrophe des communes de Mogadouro au sud-ouest et de Vimioso au nord-ouest.
Le paysage se caractérise par de hautes falaises de granite qui encaissent le cours du fleuve. En amont du barrage, le parc naturel Douro Internacional abrite plusieurs espèces d’oiseaux ainsi qu’une faune aquatique, notamment des loutres. La végétation est également intéressante, compte tenu des conditions difficiles engendrées par un climat de petite montagne de type méditerranéen (584 mètres). Un bateau en assure la visite quotidiennement.

Source : Wikipedia

Miranda Do Douro

Autres sites…

Il existe bon nombre de sites méritant une visite dans la région :

EcoPark Azibo

Vous cherchez une plage dans la région de Tras-Os-Montes ? La construction du barrage d’Azibo a été l’opportunité de créer une zone préservée, nommée EcoPark Azibo. En son sein a été aménagé une plage où beaucoup de Portugais aiment venir passer la journée, nager, pique niquer.

Le site est classé comme une des « 7 Maravilhas – Praias de Portugal » et a reçu la certification « Five Leaf System » soulignant son engagement dans le développement durable.

Ecopark Azibo
Ecopark Azibo
Ecopark Azibo
Ecopark Azibo

La gastronomie de Trás-Os-Montes

La gastronomie Transmontène est riche, généreuse. De quoi passer des belles soirées attablées.

Cuisine Transmontene
Cuisine Transmontène

Voici une petite sélection, pas du tout exhaustive 😉

Pudim Caseiro
Pudim Caseiro
Feijoada Transmontana
Feijoada Transmontana

Parmi les spécialités locales, vous trouverez beaucoup de produits issus de l’agriculture locale : olives, miel, châtaignes…

Justement, cette région est traversée par la route de la châtaigne, encore un prétexte pour venir se balader dans la région !

Route de la chataigne
Route de la chataigne

J’espère que cette visite de la région Nord du Portugal vous a plu. Si vous souhaitez que je vous aide dans l’organisation de votre séjour dans la région, n’hésitez pas à me contacter.

A lire aussi : Idées pour découvrir Lisbonne : Mes coups de cœurs pour vous inspirer

4 commentaires

  1. […] LE PORTUGAL EN DEHORS DES SENTIERS BATTUS : LA RÉGION DE TRÁS-OS-MONTES […]

  2. […] LE PORTUGAL EN DEHORS DES SENTIERS BATTUS : LA RÉGION DE TRÁS-OS-MONTES […]

  3. […] Le Portugal en dehors des sentiers battus : la région de Trás-Os-Montes Idées pour découvrir Lisbonne : Mes coups de cœurs pour vous inspirer […]

  4. […] Le Portugal en dehors des sentiers battus : la région de Trás-Os-Montes Idées pour découvrir Lisbonne : Mes coups de cœurs pour vous inspirer […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *