#Foodtrotter – L’Iran par Fanny du blog Explo-vert

FoodTrotter - Mirza Ghasemi et l'Iran

Bienvenu sur ce nouvel article #Foodtrotter, consacré cette semaine à l’Iran. Fanny, du blog Explo-vert, nous partage ses souvenirs de son voyage à l’occasion de son stage de fin d’études, qui l’ont marqué tant sur la gastronomie que sur les rencontres humaines.

L’interview FoodTrotter – A la découverte de l’Iran

Bonjour, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Fanny du blog Explo-vert

Vu la bavarde que je suis, pas sûre de respecter les quelques mots 😉. Sinon moi c’est Fanny, j’ai 25 ans et j’habite à Avignon ! Je suis une passionnée de voyage depuis toujours mais j’ai commencé à voyager il y a 5 ans.

Ma première destination a été l’Australie et c’est ce pays qui m’a donné le goût de la découverte. Pour rester dans le thème je dois te dire que je suis en train de créer mon entreprise de travel planner, pour accompagner les particuliers vers un voyage responsable et surtout proche de la nature !

Je crois que là tu sais ce qui t’intéresse.

Si vous voulez découvrir l’univers de Fanny, courrez visiter son blog. Elle vous partage son enthousiasme et ses astuces pour vivre le voyage de manière responsable, une valeur que nous avons en commun. Elle vient de faire le grand saut pour lancer son activité de travel planner de voyages écoresponsables ! Son blog, remplit de bons conseils va continuer à s’étoffer, à surveiller de prêt donc 👀

Quelle destination veux-tu nous faire découvrir aujourd’hui ?

Aujourd’hui je veux te parler de l’Iran ! Ce pays qui m’a tant marqué à différents niveaux d’ailleurs, mais il faut le dire je suis complètement tombée amoureuse de sa gastronomie ! D’ailleurs, si des iraniens passent par ici s’il vous plaît ouvrez plein de restaurants en France ! Je crois vraiment que c’est ce qui me manque le plus de cette destination.

Rue d'Iran
Rue d’Iran- Photo de Fanny (Explo-vert)

Depuis combien de temps connais tu la destination ? Comment l’as-tu découverte ?

J’ai découvert la destination il y a 2 ans, pour un stage de fin d’étude (oui je sais j’ai trop de la chance ahah). Ça a été une super opportunité que j’ai vraiment saisie au vol. Le nombre de place était limité et heureusement pour moi les M2 ne voulaient pas particulièrement partir. Du coup j’ai eu la chance (ainsi que 3 autres camarades) d’aller découvrir cette destination.

Marché de Teheran
Marché de Teheran- Photo de Fanny (Explo-vert)

Bon, moi je ne vais pas vous mentir, ça n’a pas toujours été simple, en tant que femme, jeune et un peu grande gueule… Mais ce fût une véritable expérience de vie. Quand j’étais là bas il y a eu des fois où j’avais envie de partir, rentrer chez moi et arrêter d’être confrontée à une culture bien différente de la mienne. Aujourd’hui ? Je suis en manque de

l’Iran et j’ai tellement envie d’y retourner avec le recul que j’ai pris et les leçons que j’ai pu en tirer.

Quelle recette locale aimes tu recommander aux personnes qui découvrent ta destination pour la première fois ?

C’est vraiment dur de choisir parmi toutes les spécialités parce que je les ai toutes aimées vraiment … Un faible pour l’agneau (sous toutes ses formes), les Chelo kebab… Mais j’aime à donner des recettes végétariennes, qui changent et qui font découvrir une nouvelle culture et une nouvelle façon de manger ! Alors, je dirais que le ​Mirza ghasemi est une bonne recette. Facile à réaliser, végétarienne et à base d’aubergine (mon légume préféré qui compose beaucoup de plats en Iran).

Quelle recette as tu faites ou as tu goûtée qui t’a donné le plus de fil à retordre ?

Dough

Le dough, mon dieu rien que d’y penser… Bon franchement ça fait partie de mes meilleurs souvenirs mais mon dieu. Je ne trouve pas les mots, j’écris ces lignes avec un sourire et une envie de rire, tu ne peux pas savoir.

Que je t’explique quand même ! Le dough c’est une boisson iranienne que l’on retrouve dans pas mal de pays arabes et du moyen-orient. Elle est fabriquée à base de lait fermenté, comme le yaourt en fait, sauf que c’est liquide comme le lait et que ça à un goût… comment dire ?

Je ne vais pas poser de mots dessus car c’est mes goûts à moi, mais ça a été un enfer de boire une simple gorgée. Tu l’as compris… je n’ai pas aimé DU TOUT.

J’ai quand même pris la peine de goûter et j’ai fait rire tout le monde avec ma réaction ahah. C’était un super bon moment !

Quel ingrédient magique glisserais-tu dans ta valise pour rendre visite à tes proches en France ?

Le safran bien sûr ! L’Iran étant le premier pays exportateur de safran je pense que c’est l’épice à ramener de là-bas. Si tu en as dans tes placards tu peux cuisiner avec (riz, viande…) mais aussi le mettre dans ton thé. Ce que j’ai également ramené et que je ne regrette pas du tout c’est la cardamome. Elle a une odeur et un goût incroyable même deux ans plus tard.

Safran
Safran – Photo libre de droit

Quel produit typique de la destination aimerais-tu présenter à nos lecteurs et qu’est ce qu’il évoque pour toi ?

Là comme ça je dirais le Nabat, il trouve ses origines à Isfahan. Aujourd’hui c’est lorsque l’on voyage à Mashhad qu’on en trouve le plus. Cette ville est la deuxième d’Iran et la ville la plus sainte du pays. Si le Nabat m’a autant marqué c’est sûrement parce que j’ai passé mes deux mois de stage dans cette ville. Le Nabat est la touche sucrée de ce voyage, les souvenirs autour du thé, les moments de partage et d’échanges. D’ailleurs après le safran c’est ce que j’ai le plus ramené.

Nabat
Nabat – Photo blog The Persian Fusion

Le Nabat est du sucre cristallisé autour d’un petit bâtonnet, que tu vas pouvoir tremper dans ton thé et/ou ton café. Personnellement c’est dans le thé que je le mets et j’adore le goût que ça lui donne. Je voyage en Iran à chaque gorgées.

Peux tu nous évoquer une fête traditionnelle de ta destination et un met qui y est préparé spécialement ?

Alors, je ne pense pas que se soit préparé spécialement à cette occasion mais j’ai envie de te parler des Koukous et de mon histoire avec eux pendant le ramadan.

Cuisine Iranienne
Cuisine Iranienne – Photo de Fanny (Explo-vert)

Tu le sais les musulman pratiquent le ramadan. Pendant cette période, tous les soirs et les matins les familles se retrouvent pour manger de très bons repas, qu’ils ont passé la journée à préparer. C’est pour eux le moment de se retrouver en famille.

Cette période est aussi propice aux partages et à la générosité. Un soir, nous avons pu profiter de cette générosité et de la bonne cuisine iranienne. Deux jeunes femmes sont venues sonner à notre porte pour nous apporter des Koukous sabzi. C’était la première fois qu’on a eu la chance d’en goûter (et la seule fois d’ailleurs, il me semble). Quelques jours plus tard nous avons invité toutes les femmes à venir boire le thé dans notre chambre, on a pu discuter et passer un très bon moment avec elle.

Repas Iranien
Repas Iranien – Photo de Fanny (Explo-vert)

On peut dire que les Koukous nous ont permis de créer du lien et de passer un très bon moment avec des iraniennes.

Ps : en faisant des recherches sur les Koukous j’ai pu voir chez ​Not Parisienne​, que c’était une spécialité préparée pour fêter les Dahe-ye Fajr, soit les 10 jours de l’aube du 1er au 11 février. Ils font référence aux dix jours qui ont séparé le retour en Iran de l’ayatollah Khomeini et la chute du Shah en 1979.

La recette : Mirza Ghasemi

Recette Mirza Ghasemi - source Fanny (explo-vert)
Recette Mirza Ghasemi – source Fanny (explo-vert)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *