Les 10 commandements pour optimiser ses bagages en Citybreak

Citybreak - Les 10 commandements pour optimiser ses bagages

Tu pars en citybreak et as du mal à préparer tes bagages ? Comme à chaque départ en vacances, l’étape de préparation de sa valise peut vite devenir un casse-tête ! Entre oublier son chargeur de téléphone et prendre des chaussures à talon dans une ville jonchée de pavés, cela nous est tous arrivé au moins une fois de partir sans le bon équipement une fois arrivé sur place.

D’ailleurs, je me souviens que c’est un des premiers conseils de baroudeur que mon papa m’a transmis : un voyage réussi est un voyage où on part équipé léger. Bon, sa problématique à l’époque c’était d’arriver à tout caser dans la voiture et éviter la surcharge, mais force est de constater que ce précieux conseil était valable en toute circonstance ! Et à force de visiter des villes de part le monde, de faire moi-même des erreurs, je sais maintenant trier l’essentiel du superflu. La préparation de mon bagage est devenu donc beaucoup plus simple.

Disclaimer : Il reste une situation où malgré la meilleure volonté du monde, s’équiper léger s’apparente plus à la quête du Graal qu’à une routine bien établie ! Les jeunes parents ou anciens jeunes parents sauront se reconnaitre, la période couche/pré-marche de « mini-soi » équivaut à « j’emporte ma maison avec moi »🛁🛌🧸🍼… A la rare exception où ton lieu d’accueil te fournit le matériel de puériculture adéquat, tu sais Oh combien qu’oublier un des multiples totems du petit rejeton se traduit pour ainsi dire en crise apocalyptique, chose que tu DOIS éviter, surtout si tu côtoies d’autres voyageurs sur ta route (cf les voisins dans le train ou dans l’avion). En dehors de ce contexte, généralement, tout roule 😅.

Et comme je suis sympa, j’ai pensé utile de te partager mes astuces 😉.

black and gray luggage bag on brown carpet
Photo by Vlada Karpovich on Pexels.com

Un bagage à main tu emmèneras

Commençons déjà par poser la référence, le verre doseur, le mètre étalon : le bagage. Selon que tu te déplaces en avion, en train, en bus ou en voiture (rayez les mentions inutiles), tu seras vite confronté à la place disponible par passager, de l’ordre du m3 ! Par définition, prendre un bagage qui potentiellement dépasse les dimensions prévues, c’est l’équivalent des canaux de sauvetage sur le Titanic🚢,, il n’y en aura pas pour tout le monde !

Pense-bête : Un principe de base à retenir, surtout si tu prends l’avion, vérifie directement sur le site de la compagnie de transport les dernières règles en vigueur sur les dimensions et formats autorisés.

Standard bagage à main IATA

Comme rappelé par le site IATA (International Air Transport Association), les bagages à main doivent avoir une longueur maximale de 22 pouces (56 cm), une largeur maximale de 18 pouces (45 cm) et une profondeur maximale de 10 pouces (25 cm). Ces dimensions comprennent les roues, les poignées, les poches latérales, etc. Certaines compagnies aériennes imposent également des limites de poids, généralement à partir de 5 kg/11 lb.

Il est généralement accepté, en plus du bagage cabine de pouvoir amener un bagage à main. Mon conseil est de bien limiter à deux bagages visibles pour la durée du trajet, quitte à prévoir en secours un tote bag ou un petit sac à dos pour emmener quelques accessoires durant ses balades.

baggage with hat on soft bed in house
Photo by Rachel Claire on Pexels.com

La météo tu vérifieras

Maintenant que les dimensions sont connues, il te faut à présent vérifier les prévisions météos. Mais pourquoi, me diras tu ? Tout simplement parce que les prévisions à 2-3 jours sont généralement assez fiables et qu’il est assez rare voir exceptionnel que les conditions changent radicalement le temps d’un court séjour. En gros, il est peu probable que tu passes de la doudoune 🧥 au bikini 👙 en quelques heures, sans que les prévisions te l’annoncent

Le principe à retenir en fonction de la météo : pour l’hiver tu prévois des vêtement chauds qui protègent des intempéries, du vent et du froid. Pour l’été au contraire, surtout si les températures excèdent 20°C, prévois des vêtements légers, aérés. Et pour la mi-saison, prévoir un vêtement d’épaisseur intermédiaire suffit à gérer les écarts de température dans la journée.

Pense-bête : Inutile de préparer tes affaires une semaine à l’avance. Consulte la météo 2-3 jours avant le départ et prépare tes bagages en fonction des conditions annoncées.

young cheerful friends in trendy warm clothes chatting and walking
Photo by Tim Douglas on Pexels.com

La topographie tu étudieras

Tout comme la météo, étudier la topographie de la ville visitée est importante. En effet, si tu ne sais pas à l’avance que tu vas affronter des rues escarpées et en pente, comme à Porto ou à Lisbonne, ou bien si tu n’anticipes pas que certaines zones de visites requiert des chaussures plus ou moins robustes, tu vas vite t’en mordre les doigts une fois sur place… Ou bien perdre ton temps à trouver une boutique pour t’acheter la bonne paire de chaussures devenue indispensable une fois les ampoules bien présentes !

red haired woman in white and black floral sleeveless maxi dress
Photo by Godisable Jacob on Pexels.com

Les us et coutumes locales tu connaîtras

Cette étape est cruciale en particulier dans les territoires à forte empreinte religieuse ou coutumière. Lorsque tu visites un lieu, il est de ton devoir de voyageur de respecter le peuple qui t’accueille. Hors de question de te balader en tong/bermuda ou jupette/épaules visibles si ce ne sont pas les codes vestimentaires locaux.

person covered with yellow blanket
Photo by Janko Ferlic on Pexels.com

ℹ️ Astuce : La ressource la plus fiable pour te renseigner sur les us et coutumes (en tout cas c’est celle que j’utilise, car j’ai confiance dans la fréquence de mise à jour), est le site du ministère des affaires étrangères. Il répertorie par pays, dans la section Infos utiles, l’essentiel de ce que vous devez connaître avant votre départ.

L’objectif de ton séjour tu fixeras

Voici un autre principe que je m’applique dans beaucoup de domaines et qui s’avère précieux dès qu’il s’agit de choisir et de lâcher prise : Définir un seul objectif. Pour y arriver, rien de plus simple, pose toi la question : Mon séjour sera une réussite si… (et tu finis la phrase selon ton envie : j’ai partagé du temps avec mon/ma chéri(e), fait du shopping, suis sortie/fait la fête, visité des sites remarquables…). Plus tu multiplieras les objectifs, plus tu risques de devoir emmener des tenues ou des accessoires spécifiques. Au contraire, plus tu limites les options, plus le choix de ce que tu emmènes sera une évidence. Et crois moi, surtout pour un court séjour, limiter tes choix ne sera pas une source de frustration bien au contraire !

unrecognizable woman demonstrating clothes in store
Photo by Liza Summer on Pexels.com

De l’espace tu réserveras

Il n’est pas rare qu’en voyage tu sois tenté de ramener quelques souvenirs, et c’est bien normal. L’objet est souvent l’occasion de revivre les émotions vécues rien qu’en le voyant ou en le touchant. Du coup, si tu n’as pas réservé de la place dans ton bagage pour pouvoir ramener un ou deux petits objets, soit ce sera un casse tête au moment de refermer ta valise pour le retour, soit tu réfrèneras tes envies pendant le séjour, créant alors de la frustration ce qui n’est jamais une bonne chose.

joyful young ethnic lady choosing goods in creative souvenir boutique
Photo by Sam Lion on Pexels.com

D’organisateur de bagage tu te doteras

C’est peut être une des astuces les plus récentes que j’ai mise en œuvre mais qui est devenue un indispensable : l’organisateur de bagage. Derrière ce nom barbare se cache en fait la révolution d’emporter avec toi les différents tiroirs et étagères de tes commodes et autres armoires. Il te permet de regrouper les éléments par catégorie et d’optimiser la place comme dans un jeu de Tetris. Et cerise sur le gâteau, lorsque tu déballes tes affaires dans la chambre d’hôtel, il te suffit de les organiser stratégiquement dans les rangements mis à ta disposition ou de les conserver bien rangé si justement tu n’as pas de rangement disponible ! Et je ne te parle même pas du gain de temps quand tu dois refaire ton bagage au moment du départ.

Organisateur de bagage

De ta panoplie de Geek tu t’allègeras

Alors là, je l’avoue, je suis peut-être la moins bien placée pour te partager ce conseil, mais bon, je me soigne 😇. Entre la tablette, le smartphone, l’appareil photo, les chargeurs, et j’en passe, ma valise aurait vite tendance à ressembler à une boutique d’informatique qu’autre chose ! Sauf que qu’en j’y réfléchis bien, non seulement je me sens souvent encombrée de tout ce matériel, mais en plus je me prive de vraiment profiter du voyage, ce qui est un comble. Alors même si ce n’est pas facile, renoncer à certains accessoires peut finalement être une excellente opportunité de se faire une petite détox. Si je ne devais garder qu’un seul accessoire, ce serait du coup mon smartphone et sa batterie.

Panoplie tech
Photo by Dean Pugh

Les vêtements les plus lourds tu porteras sur toi

Bon, le titre est un peu long mais c’est une astuce qui me semble plus qu’utile. Tu as réussi à optimiser ta valise, rationalisé l’espace, laissé de côté le superflu, c’est top ! Mais du coup, que vas tu porter pour le trajet ? Une tenue supplémentaire ! C’est donc l’occasion de prendre ce jean fétiche que tu aimes tant et ce coupe vent si confortable (et la très pratique capuche en cas de pluie, pas besoin de parapluie !!!) qui te protègeras des intempéries sans encombrer ta valise. N’oublie pas de porter un châle ou une étole selon la saison, parfait pour te protéger de l’air conditionné ou couvrir tes épaules quand tu visiteras un lieu qui le requiert. Il vaut mieux porter ses chaussures de marche pour le trajet et glisser une petite paire de ballerines ou de chaussures bateau dans la valise, moins encombrantes. Tu auras ainsi une alternative plus classe si tu veux sortir au restaurant sans des chaussures qui dénotent !

De la checklist tu t’inspireras

Te voilà arrivé à la fin de cet article, bravo ! Histoire que tu profites au mieux de ces commandements, et d’autres contenus que je partage régulièrement, je t’invite à t’inscrire à ma newsletter. Et pour te remercier de ton inscription, je t’ai concocté une checklist que tu pourras consulter 2 jours avant de partir 😉, tu sais, au moment où tu consultes la météo 😊. C’est facile, il te suffit de cliquer sur le lien ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *