5 coups de coeur à Bologne

couverture 5 coups de coeur a bologne

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous emmener avec moi à la découverte de Bologne en vous partageant 5 coups de cœur. Cette ville bénéficie d’un emplacement idéal pour rayonner dans le centre de l’Italie et est beaucoup moins connue que ses grandes sœurs Rome, Venise, Milan et Florence.

Vous y aurez donc l’avantage de flâner dans les rues et ainsi apprécierez l’atmosphère qui plait tant en Italie, sans pour autant subir les désagréments d’un surtourisme à tous les coins de rue. Bref, vous l’aurez compris, je suis sous le charme et j’ai hâte de vous en dire plus.

Pour ceux d’entre vous qui me découvrez, je me présente en quelques mots : Je suis Travel Planner, je vous aide à concrétiser votre projet de voyage. Etre à vos côté pour que vous profitiez au maximum d’une expérience mémorable, vous apporter ces petites attentions uniques, c’est ce qui m’anime et que vous appréciez. Mon dada sont les séjours haut de gamme écoresponsables en Europe et aux USA.
Je vois le voyage comme une bulle de bonheur, une opportunité de s’octroyer ces moments privilégiés tout en respectant la planète.

  • bologne fontaine de neptune
  • voute de la cathedrale san pietro
  • bologne graffiti
  • cloitre de la basilique santo stefano
  • second cloitre de la basilique santo stefano
  • eglise saint jean baptiste
  • graffiti a bologne
  • fresque de rue a bologne

Apprécier la vue depuis les Due Torri

Je vous le dis tout de suite, je n’ai pas pu tester ce coup de cœur car j’ai le vertige. Mais si ce n’est pas un blocage pour vous, je vous encourage à grimper en haut de la tour Asinelli pour apprécier le panorama de cette ville. Vous pourrez ainsi prendre la mesure de l’entrelacement des bâtiments tel un drone sans les complications logistiques !

Débusquer les canaux

Voilà un secret bien gardé ! Bologne est une ville de canaux, Venise n’a qu’à bien se tenir ! Bon je vous le dis tout de suite, ce n’est clairement pas comparable car la grande majorité des canaux est aujourd’hui recouverte et/ou asséchée mais en s’y prenant bien, il est encore possible d’en débusquer. La preuve, j’ai vraiment pris cette photo !!!

canaux a bologne
Arriverez-vous à trouver ce canal ? N’hésitez pas à ouvrir des fenêtres !

Se perdre dans le Ghetto

Bologne possède un Ghetto dont l’histoire remonte au 16ème siècle. Comme beaucoup en Europe, la communauté juive a subi à plusieurs reprises des décisions les autorisant ou au contraire leur interdisant de s’établir quelque part accompagnées souvent d’exactions pour les périodes les plus sombres. Je vous encourage à vous faire accompagner d’un guide local qui pourra vous en dire plus sur cette histoire singulière.

enseigne coloree a bologne
Belle enseigne colorée.

Pour ma part, j’ai visité le Ghetto lors de notre première journée, simplement avec mon guide de poche.

Conseil pratique :  si le cœur vous en dit, un des premiers articles de ce blog, Week-end gastronomique à Bologne, était une suggestion de programme basée sur notre séjour. Soyez indulgent, ce sont mes débuts, mais il reprend le programme de nos deux jours !

Le lendemain, j’ai fait appel à Gaël via cette activité GetYourGuide et nous avons pu grâce à lui avoir un itinéraire adapté, évitant de refaire ce que nous avions déjà vu. Nous avons pu privilégier des lieux qui de son expérience méritaient le détour. Petite anecdote, Gaël est arrivé de l’étranger quelques années auparavant en tant qu’étudiant et a eu un vrai coup de cœur.

Cette visite aura été avant tout un moment d’échange très agréable, et de connaître la ville à travers les yeux d’un expatrié ayant adopté cette jolie ville. Je ne sais pas si vous aurez l’opportunité de le croiser, mais quel que soit le guide qui vous accompagne, la vision d’un habitant de la ville est toujours une expérience qui mérite d’être vécue.

portique typique a bologne
Nous voici avec notre guide Gaël sous un des fameux portiques de la ville.

Goûter les Tagliatelle Bolognese dans une trattoria

Ne dites pas le contraire, je suis certaine qu’en voyant la destination présentée dans cet article, vous vous attendiez à ce que je parle de Spaghetti Bolognese ! Et comment !

Déjà, saviez-vous que le véritable nom de cette recette est les Spaghetti al Ragù Bolognese ?

Le Ragù (étymologiquement dérivé du mot « Ragoût » en français, qui désigne ce qui « réveille l’appétit ») désigne des plats à base de viande mijotés dans une sauce abondante. Pour sa variante Bolognaise, on y retrouve du bœuf, de l’oignon, de la carotte, du céleri, et de la tomate sous forme de coulis ou de concentré.

Saviez-vous également que les pâtes traditionnellement utilisées pour le Ragù alla Bolognese sont les tagliatelles et non pas les spaghetti ? La version popularisée viendrait en fait de Naples.

Et pour la petite histoire, je me suis laissé entendre dire que la taille des pâtes compte énormément pour « retenir » la sauce. Plus la pâte est large, plus la sauce s’attache et plus l’expérience en bouche est intéressante ! Donc mon conseil, optez pour les tagliatelles !

Pour ce qui est de la recette, le secret réside dans la durée de cuisson de la sauce, 5 à 6 heures au bas mot ! Comme tout plat mitonné, il est recommandé de préparer la sauce la veille et de la laisser se gorger de saveur durant la nuit, de la réchauffer au moment de servir et de se laisser subjuguer par la richesse des arômes.

Si cette recette vous a mis l’eau à la bouche, je vous invite à découvrir l’autre expérience culinaire que j’ai adoré à Bologne : la confection des Tortellini !

Et pour ce qui est de la dégustation, rendez-vous à la Taverna del Postiglione où je me suis régalée !

Rejoindre la Basilique San Luca par le chemin d’arcades

Et pour mon 5ème coup de cœur, je vous ai sélectionné ma découverte la plus marquante.

Les 40 km d’arcades sont un des symboles incontournables de la ville, au point d’être inscrit à la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO depuis le 28 juillet 2021.

Mais savez-vous que c’est à Bologne que se situe le passage couvert le plus long au monde ?

En effet le Portico di San Luca, d’une longueur de 3,8 km, a été construit pour permettre d’effectuer la procession de l’icône byzantine de la Madone à sec entre le Sanctuaire de San Luca et le centre de la ville.

portico di san luca a bologne
Un des tronçons du Portique qui relie la basilique San Luca à l’enceinte de Bologne

Depuis le XIIème siècle, une procession annuelle amène l’icône byzantine de la Madone du sanctuaire de San Luca vers la Cathédrale de San Pietro.

A l’origine, la procession avait lieu en pleine air et était donc sensible aux intempéries. Au milieu du XVème siècle, les fermiers auraient prié la vierge pour les protéger et la pluie aurait cessé à l’entrée dans la ville. Le portique de 666 arcades permet ainsi les processions de parcourir les 3,8 km entre le sanctuaire de San Luca et l’entrée de la ville à sec.

La visite du sanctuaire mérite le détour, tant pour le sanctuaire en lui-même que pour la vue. Vous pouvez tenter d’y accéder à pied tel un pèlerin, mais heureusement, il existe (et c’est ce que j’ai choisi !) un trajet en petit train touristique ! Sinon, vous pouvez prendre successivement les lignes de bus 20 et 58.

Mes bonnes adresses à Bologne

Où dormir

Lors de mon séjour, j’ai opté pour un AirBnB en plein cœur de la ville, j’y ai trouvé un bon rapport qualité/prix/situation idéal pour visiter en deux jours la cité.

Je vous partage d’autres adresses que j’ai repéré, et surtout, si vous les connaissez, n’hésitez pas à me faire un retour d’expérience !

Hotel corona d’oro : Voici un écrin prestigieux au cœur de Bologne qui devrait vous ravir. A noter la mise à disposition gratuite de vélos, parfait pour découvrir la ville en douceur.

Grand Hotel Majestic « Già Baglioni” : Vous êtes à la recherche d’un séjour de standing, cet hôtel est fait pour vous. Vous apprécierez le cadre de ce palais XVIIIème à la décoration classique et raffinée. Sa table propose des plats traditionnels de la région et sa carte des vins est réputée.

Casa Maria Luigia – Stradello Bonaghino, 56, 41126 Modena MO, Italie : Pour finir, si je vous recommande cette adresse proche de Modène, c’est que vous vivrez une expérience hors du commun. Il s’agit de la maison d’hôte luxueuse du truculent et émérite chef Massimo Bottura, dont la créativité, l’humour et l’humanisme m’inspirent le respect.

J’admire en particulier son engagement pour la réduction du gâchis alimentaire à travers Food for Souls. En séjournant dans ce lieu unique, vous pourriez avoir la chance d’expérimenter la cuisine qui la rendu célèbre à l’Osteria Francescana de Modène.

La gestion du gâchis alimentaire est un des critères pour choisir un hébergement éco-friendly.

Où boire un verre

Le Roxy Bar : Ce bar se trouve sous une verrière, à l’abri. Vous pourrez y apprécier des cocktails accompagnés d’antipasti, l’équivalent des tapas Espagnols.

Où déguster une glace

Gelateria Gianni : Ma première dégustation s’est faite chez ce glacier recommandé sur beaucoup de sites internet. Vraiment bon mais il faut faire la queue !

Gelateria Gianni
La fameuse Gelateria Gianni !

Majori : Débusquée au hasard de ma balade dans le Ghetto, ce glacier est remarquable et surtout bien moins couru que la précédente adresse. Je recommande chaudement !

Gelateria Grom : C’est la troisième adresse que j’ai pu tester et je vous la recommande également les yeux fermés. Elle se situe idéalement derrière la Basilique San Petronio et la Piazza Maggiore.

Où manger

Voici les adresses que j’ai testé et apprécié lors de notre séjour :

Taverna del Postiglione – Via Marchesana, 6, Bologna, Metropolitan CityBologna 40124, Italy. Une taverne cachée derrière la Basilique San Petronio où j’ai pu déguster les fameuses Tagliatelle al Ragù dont je parle dans cet article.

Due Torri – Str. Maggiore, 3, 40125 Bologna BO, Italie. Si vous voulez déguster une pizza sur le pouce pendant vos pérégrinations, je vous recommande cette modeste boutique. Nous l’avons testé, l’occasion de manger à l’ombre des fameuses Due Torri. Attention aux nombreux pigeons qui guettent, je vous conseille de trouver un endroit à couvert pour les déguster !

Eataly Bologna Ambasciatori – Via degli Orefici, 19, 40126 Bologna BO, Italie : Un autre endroit atypique pour y manger le midi, ce restaurant est intégré dans la librairie du petit complexe Eataly de Bologne. Vous y avez ainsi un mini aperçu si vous n’avez pas l’occasion d’aller découvrir le FICO World Eataly, un complexe hors les murs dédié à la gastronomie italienne.

Gessetto Restaurant  – Piazza S. Martino, 4/a, 40126 Bologna BO, Italie : Je n’ai pas pu tester cette adresse, mais elle était dans ma sélection, j’espère la tester lors de ma prochaine visite. De nouveau une adresse attrayante pour y déguster la cuisine traditionnelle de la région, idéalement situé dans le Ghetto.

Conseils pratiques

Comment vous rendre à Bologne

L’Italie et Bologne en particulier se prête parfaitement au slow travel. En choisissant l’option train de nuit, vous arrivez à 6h du matin à Milan en partant à 19h la veille et Bologne est accessible en moins de 1h30 avec Trenitalia.

Par la route, comptez un peu moins de 10h de trajet. Pour limiter l’impact, vous pouvez envisager le co-voiturage mais également un trajet en car, qui a l’avantage de surcroît d’être économique

Enfin, l’avion permet de rejoindre en 1h33. Si cette option vous intéresse, retrouvez dans cet article 10 conseils pour limiter votre impact environnemental en prenant l’avion.

Période idéale

L’Italie se visite toute l’année. À noter toutefois que l’intérieur des terres est caractérisé par un climat continental. Les étés sont donc chauds et secs tandis que les hivers sont rudes.

La météo invite à découvrir Bologne et l’Emilie Romagne au printemps, où les journées sont plus longues. Une alternative reste l’automne avec des journées plus courtes, et une météo encore clémente.

Si vous êtes férus de musique, la période de juin à août est idéale pour participer aux nombreux festivals. Les températures restent raisonnables même en août.

L’hiver se caractérise par un temps très froid et possiblement brumeux. Prévoir des vêtements en conséquence.

Je vous recommande le mois de juin pour le meilleur équilibre affluence/ensoleillement/tarifs. Le mois de mars est une bonne alternative si la météo n’est pas un critère prédominant dans vos choix.

Durée idéale

Vous pouvez visiter le cœur de Bologne en 2 jours sans courir, mais je vous recommande de partir entre 3 et 5 nuits afin de pouvoir explorer les alentours.

Pour une dizaine de jours, vous pouvez prévoir de visiter Modène et Parme plus au nord ou Ravenne, et Rimini plus au sud.

Plus de temps ? Vous pouvez débuter le précédent itinéraire par 2 jours sur Milan puis en terminant par plusieurs jours en Toscane avec Florence et Sienne pour ne citer que.

Budget

Le niveau de vie à Bologne est globalement équivalent à la France. Le choix d’hébergement est très vaste, vous pourrez facilement trouver une option adaptée à votre budget et vos attentes en termes de confort. Côté repas, dont vous avez un petit aperçu dans la partie « Où manger » de cet article, c’est un des attraits incontournables de la région.

budget moyen pour 3 jours a bologne pour 2 personnes
Estimation budget pour un séjour de 3 jours à 2 personnes à Bologne (vol A/R compris)

Si cet article vous a plus et que vous aimeriez recevoir régulièrement d’autres idées d’activités et de visites à faire, inscrivez-vous à la newsletter, j’y partage régulièrement des bons plans et mes bonnes adresses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *